Monthly Archives

mai 2015

Le dialogue positif avec soi-même !

Pratiquer le dialogue positif!

Par | Articles | Aucun commentaire

LE DIALOGUE POSITIF avec soi-même! Entretenir un dialogue positif avec soi? Facile à dire! Quand j’étais plus jeune, j’étais souvent très négative… je le suis restée! Je voyais le verre la plupart du temps vide que plein… cela va de pair avec l’éducation et les modèles que l’on a quand lorsqu’on est enfant… J’étais très exigeante avec moi-même et pas très positive… cela ne m’a pas aidée!

Lire la suite
La fameuse étincelle qu’on cherche pour aller mieux!

La fameuse étincelle qu’on cherche pour aller mieux!

Par | Articles | Aucun commentaire

Est-ce que vous cherchez vous aussi l’étincelle pour aller mieux?

On dit que toute aventure commence par une étincelle !

C’est vrai …. et c’est aussi vrai pour guérir de l’agoraphobie ! mais il n’y a pas de baguette magique!

Sans une envie folle de s’en sortir ou un fameux déclic, rien ne se passe…

Je n’ai pas eu d’étincelle un matin en me levant ou de fée qui m’a guéri en un coup de baguette magique…

Mais alors, comment provoquer cette fichue étincelle ?

A) C’est vous seul qui pouvez l’avoir … arrêtez de blâmer les autres, ceux qui ont réussi à s’en sortir, ceux qui voyagent seuls, ceux qui sortent, ceux qui ne comprennent pas votre état. etc … cela ne sert à rien! C’est à vous maintenant de prendre une décision pour aller mieux ou alors, vous décidez de ne rien faire et vous continuez votre vie d’agoraphobe avec ses privations et son lot d’angoisses.

Oui c’est un peu rude ce que je dis, mais c’est la vérité… le choix c’est vous qui l’avez !

La fameuse étincelle qu'on cherche pour aller mieux!

B) Ayez vos propres repères personnels, à savoir : au bout d’un moment dans votre vie d’agoraphobe, vous en aurez tellement marre d’être dans cet état et de vous priver de tellement de choses que l’étincelle surgira. C’est comme cela que c’est arrivé pour moi.

Par contre, il faut du temps car notre cerveau est tellement mal en point côté « réflexes », « pensées positives », « optimisme » et « confiance en soi » que nos cellules ne sont plus programmées pour « réussir » mais plutôt pour « rater ».

Qu’est-ce que je veux dire par : vos propres repères personnels ?

Par exemple, vous vous connaissez bien et vous savez que vous aimez recevoir des amis à la maison ou de leur préparer de bons petits plats, mais à cause de vos angoisses, vous êtes incapable de sortir au supermarché pour faire vos courses et encore moins de recevoir 10 personnes chez vous….
Quel dommage ..
.. vous vous sabotez … mais pourquoi ??? Vous savez que vous aimez faire ceci ou cela, aller ici ou là et chaque fois que vous renoncez à cause de votre agoraphobie, vous vous oubliez, vous oubliez votre bonheur et c’est elle qui gagne !

C) Engagez-vous à 110 % : quand la décision de changer est prise, c’est là que tout se complique, en général …. 😉 et oui et c’est valable pour tout le monde ! C’est comme les bonnes résolutions du jour de l’an … elles ne durent pas ou rarement très longtemps … pour beaucoup d’entre nous … Et pourquoi ? parce que, peut-être, nous ne sommes pas suffisamment convaincus que cela peut marcher, parce qu’on n’y croit pas, parce qu’on a surtout un cerveau qui fonctionne pas comme il devrait fonctionner et parce qu’on préfère choisir le « plaisir » plutôt que la « douleur »….


Votre mental ne suivra pas si vous n’êtes à pas à 110 % déterminé à changer!

Alors, fini les excuses, c’est un pacte avec vous-même, vous allez devoir faire les choses différemment… pour votre bien !

Pour réussir, il vous faut 3 trucs essentiels :

– de l’énergie
– du focus sur ce que vous voulez (et non sur ce que vous ne voulez pas!)
– de l’accompagnement (oui seul c’est très difficile de tenir la distance)

Comment réussir ?

Oula….. c’est encore un sujet que j’apprends dans ma vie quotidienne et pour d’autres défis que l’agoraphobie … mais j’apprends encore et c’est ça le plus important !

Je n’ai pas de solutions miracles pour guérir de l’agoraphobie, mais tout ce que je peux vous dire c’est que :
TOUT est une question de mental et d’énergie !

Nous ne pouvons pas empêcher une pensée de surgir dans notre cerveau … chaque être humain a entre 45’000 et 60’000 pensées par jour qui défilent ! Bonnes et mauvaises !

Donc, on ne peut pas toutes les contrôler, en revanche, on peut, ne pas accorder d’importance aux pensées qui nous font du mal ou qui ne nous plaisent pas !

Celles qui sont mauvaises pour nous, celles qui proviennent du saboteur !!!

Quand j’avais une pensée négative qui arrivait, j’essayais de suite de l’envoyer valser !
J’essayais de ne pas y accorder d’importance ! Au début c’était quasiment impossible, je dois l’avouer … mais j’ai appris à contrôler mon cerveau ! Et quelle aventure ! 😉

Je décidais de ne pas croire cette pensée ! Alors certaines fois, je parlais toute seule à mon saboteur, prénommé
BOB ! Oui on devait certainement me prendre pour une folle mais ça, c’était pas grave !

Je répétais : « Ok, là ça va, tu me gonfles, fiches-moi la paix Bob, dégage et tout de suite ! » et je continuais à avancer en direction de mon supermarché ou à me rendre à mes activités.

C’est une stratégie hyper forte et puissante, il faut s’exercer tous les jours !

La fameuse étincelle qu'on cherche pour aller mieux!

Voici ma question :

Quelles habitudes et quelles actions allez-vous prendre pour augmenter vos résultats et ne plus subir votre agoraphobie dès aujourd’hui ?

Je me réjouis de lire vos commentaires et réponses !

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous. 
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs. 

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux! 
Facebook – Instagram – Youtube

Quels sont les facteurs déclencheurs d'une crise d'angoisse?

Quels sont les facteurs déclencheurs d’une crise d’angoisse?

Par | Articles | 2 Comments

Savez-vous quels sont les facteurs déclencheurs d’une crises d’angoisse?

Hé oui, désolée de vous le dire, mais il y a toujours un ou plusieurs facteurs déclencheurs à une crise d’angoisse… le seul problème c’est que souvent, on n’arrive pas à le détecter.

Quels sont les facteurs déclencheurs d'une crise d'angoisse?


Comment s’y prendre?

Il faut essayer de le ou de les repérer … c’est un peu comme le travail d’un détective privé … quand on est agoraphobe, on doit s’étudier, essayer de comprendre ce qu’on fait mais surtout de ce qu’on se dit (!) durant une journée … ayez un petit carnet de notes à vos côtés!

Qu’est-ce que je faisais faux?

Quand j’étais agoraphobe, je ne m’étais pas rendue compte que non seulement, j’avais trop d’exigences envers moi-même. Je me mettais une pression de dingue et continuelle pour réussir à tout prix. J’étais également incapable d’analyser pourquoi j’avais des crises d’angoisses!

Pourquoi le lundi en allant chez le dentiste, j’allais bien alors que le lendemain en allant chez mon frère, j’allais mal?


Le travail de détective commence…

Oui, le travail a été rude et minutieux… je suis devenue une vraie détective… pour mieux comprendre et pour enfin agir différemment et m’autoriser à ne pas être parfaite !

Quels sont les facteurs déclencheurs d'une crise d'angoisse?

Mais quoi d’autre ?

Suivre une thérapie comportementale m’a beaucoup aidée car j’ai compris qu’il fallait que je note un maximum de détails sur ma journée et que j’analyse tout ça. Oui j’ai dû m’y mettre sérieusement (degré d’intensité, durée, heure du début, heure de fin, qu’avais-je mangé/bu avant?etc…)


Et vous, faites-vous aussi ce genre de travail pour comprendre les facteurs déclencheurs de vos crises d’angoisses?

Si vous souhaitez en savoir davantage et surtout comment j’ai fait pour venir à bout de 15 années d’agoraphobie, découvrez mon histoire dans mon livre-témoignage ici

Quels sont les facteurs déclencheurs d'une crise d'angoisse?

 

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous. 
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs. 

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux! 
Facebook – Instagram – Youtube

Vous n’êtes pas seule! il y a 200 millions d’agoraphobes sur Terre!

Vous n’êtes pas seul! Il y a 200 millions d’agoraphobes sur Terre!

Par | Articles | Aucun commentaire

Le savez-vous? Il existe 200 millions d’agoraphobes sur la planète!

Je suis toujours surprise de voir le nombre si important de personnes qui souffrent d’agoraphobie, d’angoisses, de phobies, de stress et d’anxiété en général … 200 millions sont agoraphobes. Vous n’êtes donc pas toute seule!

 

Mais je sais pourquoi … malheureusement … du moins je me doute… Si on enlève le caractère héréditaire (possible), c’est assez simple. Nous vivons dans une société qui va très vite et qui demande beaucoup aux gens. Tout le monde doit s’adapter et malheureusement pas tout le monde est capable. Il y a aussi ceux qui sont différents, qui ressentent des choses différentes de ce qu’on souhaiterait pour eux et qui en souffrent. 

 

Il faut être efficace, parfait, rentable, on doit assurer notre vie, notre porte-monnaie, notre famille!

Impossible de se reposer, dès que l’on trébuche et qu’on montre nos faiblesses, on est tout de suite
« hors-circuit » c’est assez pathétique tout cela, non?

Qu’en pensez vous?

 Vous n'êtes pas seule! il y a 200 millions d'agoraphobes sur Terre!

Souffrir en silence

Les agoraphobes sont des personnes hypersensibles. C’est un peu ce que j’ai ressenti quand j’étais agoraphobe. Très anxieuse, je souffrais énormément mais en silence. Je subissais cet état et peu de monde pouvait me comprendre. Je n’osais pas en parler non plus, de peur qu’on me juge.

Aujourd’hui, j’ai créé un groupe privé sur Facebook pour celles et ceux qui ont décidé de passé à l’action et de suivre 4 semaines intensives de coaching en mini-groupe avec moi.  Et je vois déjà les résultats au bout de 2 séances! Les participantes s’entraident, se parlent, se motivent, se rassurent, s’encouragent. C’est génial la puissance du groupe! Les agoraphobes vont être de moins en moins nombreux.

S’ils osent en parler et se faire accompagner par les bonnes personnes, ils vont retrouver une vie normale. C’est obligatoire. On est dans une période où tout va très vite. Les consciences s’éveillent aussi. C’est positif.

 

J’étais comme vous

L’injustice, la colère, la honte, le désespoir, le manque d’envie, le renfermement, l’isolement, les peurs, l’évitement, etc. Voilà tout ce que je ressentais. C’est très dur émotionnellement, je le sais!

Aujourd’hui, je suis experte du sujet. Pour avoir vécu près de 15 années avec cette agoraphobie. J’aide les agoraphobes à retrouver leur potentiel pour passer à l’action malgré leurs peurs.
En coaching, on parle également de l’entourage qui est important mais souvent incapable de comprendre ou de nous aider. Souvent cela bloque beaucoup et certains couples ne tiennent pas face à la phobie.
Le regard de l’autre est également déstabilisant. On se sent gênés, on se sent nuls, inférieurs aux autres, on a honte et on a l’impression d’être bon à rien.

A l’époque je pensais être la seule à souffrir d’agoraphobie, à être perdue. Je ne comprenais pas et je ne pouvais pas me confier (à part à mon psy!). Aujourd’hui je sais qu’il y a des centaines de millions d’agoraphobes sur cette planète qui souffrent également. C’est beaucoup trop! C’est pour cela que je suis là!

J’ai compris le mécanisme de l’agoraphobie et donc de la crise d’angoisse et j’ai réussi à l’arrêter. J’ai compris. Enfin. Il était temps! Je n’avais plus le choix.

Même si je suis restée une personne hyper-sensible, j’ai un besoin de rattraper ce temps « perdu »… et je ne veux plus perdre de temps! Je reviens de loin et je veux aller loin!

Voici mon conseil du jour

« Coupez les sources externes supplémentaires de stress comme les journaux, la TV, les news, la radio….  évitez les gens qui parlent que de drames, d’histoires de voisinage glauques, qui sont jaloux, qui vous tirent vers le bas, qui vous bouffent votre énergie, qui parlent de crise, de chômage, de maladie, de tristesse … enfin bref de toutes les choses négatives qui peuvent nous angoisser, nous les hypersensibles! »

Savoir qu’il y a de plus en plus de gens fous sur cette planète, de plus en plus de haine, de racisme, d’attentats, de chômage, de maladies, de décès, de bombes, d’abus, d’injustice etc… ne va pas nous faire sentir mieux dans nos vies! Bien au contraire!

Toutes ces choses sont réelles, je le sais et je les regrettent mais j’ai décidé d’arrêter de me noyer dans ce genre d’infos toxiques. Vous savez que c’est le but des médias ! 
 Vous n'êtes pas seule! il y a 200 millions d'agoraphobes sur Terre!

La réalité

Honnêtement, si tout le monde était de bonne humeur, en santé et positif, vous croyez que les entreprises pharmaceutiques et toute la politique se tiendraient aussi bien qu’aujourd’hui? Bien sûr que non! C’est dans l’intérêt économique de parler du négatif, des risques, du futur sombre, des peurs, du manque, etc…  Nous faire déprimer et nous faire consommer…. de tout et tout le temps. Cela arrange tout le monde, n’est-ce pas? Consommation … toujours la consommation.
Je semble peut-être un peu rêveuse et idéaliste, mais tant mieux… je ne vis pas dans un monde de Bisounours, je me suis juste « réveillée » et je préfère être comme je suis que de ressembler à un automate (comme beaucoup le sont!) et insensible à ce qu’il se passe sur MA Terre.

Vous n'êtes pas seule! il y a 200 millions d'agoraphobes sur Terre!

Et vous, que faites-vous pour aller bien? 

Voici quelques pistes à explorer (ce sont les miennes et elles peuvent vous aider) :

– lire de belles citations (celles qui font réfléchir et qui amènent le sourire!)
– prendre du temps à écrire mes articles sur mon blog voyage et sur ce site
– la photographie
– appeler une copine pour prendre de ses nouvelles
– prévoir un dîner entre amis
– visionner une vidéo sur Youtube sur le développement personnel
– prendre du temps pour ma famille
– regarder un bon film ou une série (drôle ou romantique!) – je suis fan de la série US Scandal!
– prendre un bon bain mousseux
– lire un bon roman ou un livre d’Anthony Robbins Pouvoir illimité – Changez de vie avec la PNL : le livre référence
– mettre de la musique (volume à fond et danser!)
– faire du yoga, du pilates
– aller me faire masser
– découvrir tout ce qui se rapporte à la découverte du monde en général (les récits de personnes qui ont tout plaqué et qui sont partis à l’autre bout du monde pour simplement vivre leurs rêves, ça, c’est du positif et ça vaut tout les Xanax du monde!)

J’ai décidé de ne plus laisser l’agoraphobie gagner

Je n’ai plus de crise d’angoisse paralysante mais il m’arrive d’avoir trop de tensions… oui, comme tout le monde en fait… alors j’ai besoin de me mettre un gros coup de pied au derrière, changer de cap, d’endroits durant un moment. Je voyage régulièrement. Cela me ressource. J’avance. J’apprends, je fais confiance et je lâche-prise sur ce que je ne peux maîtriser!


Mon agoraphobie
est derrière moi et j’espère pouvoir aujourd’hui aider un maximum de personnes à travers mes écrits, mes conférences, mes livres et toutes les techniques pour passer à l’action malgré ses peurs. Que ce soit en coaching individuel ou en mini-groupe (format intensif 4 semaines), je sais qu’aujourd’hui j’aide à mon tour.

La vie est belle, nous devons la vivre à 200% et arrêter de subir des choses qui nous font du mal et nous empêchent d’avancer!

Alors prenez soin de vous et surtout ne lâchez rien!

Je vous embrasse!
Séverine

Vous n'êtes pas seule! il y a 200 millions d'agoraphobes sur Terre!

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous. 
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs. 

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux! 
Facebook – Instagram – Youtube

Les bienfaits de la naturopathie sur les angoisses

Les bienfaits de la naturopathie sur les angoisses

Par | Articles | Aucun commentaire

Les bienfaits de la naturopathie sur les angoisses… la naturopathie est à connaître pour mieux soulager ses symptômes.

Irène Grosjean ou la vie en abondance…

J’ai découverte cette femme il y a quelques années. Il s’agit d’Irène Grosjean, naturopathe très connue dans le sud de la France qui nous parle de la vie et de ce que nous en faisons… nos fausses croyances sur la nourriture et leurs effets dévastateurs…

Ce témoignage est très intéressant, encore faut-il après avoir compris certaines choses, les appliquer… Oui je suis comme tout le monde !

Depuis 1 an environ, j’ai limité drastiquement ma consommation de viande. Je ne suis pas « végétarienne » mais ces changements m’ont permis de faire connaissance avec une nourriture plus variée, basée sur beaucoup de légumineuses, de poissons et de graines, sans oublier le fameux tofu que tout le monde s’arrache !

Conseil : rajouter au tofu nature du curcuma + poivre noir et faites-vous une bonne salade ! c’est revigorant ! et surtout votre estomac (qui est souvent ballonné quand on est « anxieux »), vous dira merci !

Je n’ai pas de jardin, je ne peux pas cultiver ce que je voudrais mais j’essaie de « limiter » un maximum et d’être plus responsable de ce côté-là.

« Migraines »

A l’époque de mes angoisses et agoraphobie, je faisais des migraines avec aura régulièrement ! Et bien, elles ont disparu lorsque j’ai cessé de me stresser inutilement et lorsque j’ai abandonné les boissons lights que je consommais en trop grandes quantités… je vous en parle dans le coaching !

Alors si vous êtes agoraphobe, sachez que vous êtes encore plus sensible à la nourriture et à toutes les toxines que les gens qui se portent sans angoisses !

Et si vous êtes stressé, évitez de boire 10 cafés par jour, cela semble logique mais pas toujours simple à intégrer!

Belle découverte !

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous.
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux!
Facebook – Instagram – Youtube

Impossible? vous avez dit que c’est impossible?

Impossible? vous avez dit que c’est impossible?

Par | Articles | Aucun commentaire

Est-ce vraiment impossible de se sortir de ces angoisses?
Voulez-vous continuer de vous plaindre?

Le statut de victimisation quand on est agoraphobe est logique. On a besoin d’aide. On se sent rejetés car incompris. Mais est-ce vraiment la bonne solution? Au début, je l’ai été moi aussi, victime. Je pensais qu’il était impossible d’aller mieux. Finalement, j’étais en mode « défaite ».

Ensuite, étant donné que je n’avais pas davantage de réponses avec ce comportement inconscient et que je m’éloignais de plusieurs amitiés, je me suis rendue compte que cela ne servait à rien. J’ai donc décidé d’assumer mon état et d’arrêter de me plaindre, de croire au possible et non à l’impossible et de continuer, en évitant de me plaindre, de trouver des solutions.

La personne dont je souhaite vous parler aujourd’hui, aurait le droit, lui, de se plaindre. Impossible pour lui??? peut-être, il en aurait des raisons valables!

Nick Vujicic est né sans bras et sans jambes.

Pourtant il a tout réussi comme tout le monde et il continue à passer un message puissant à travers la planète anglophone que tout le monde est capable. Ca calme, n’est-ce pas?

C’est juste un clin d’oeil pour vous dire que rester dans ce rôle de victime, cela ne sert à rien.
Au contraire, vous allez faire fuir des personnes de votre entourage et pas faire du sur place… 

Regardez sa vie en vidéo : Nick Vujicic

Je pense qu’il fait partie d’une des personnes sur cette Terre des plus inspirantes… en tout cas pour moi… on relativise tout, en l’écoutant et en le voyant, n’est-ce pas ?

Il suffit de ne pas oublier ce genre de récit de vie… tout est possible dans la vie, avoir du courage, de la volonté, ne jamais rien lâcher et foncer !

J’admire ce Monsieur et j’espère que vous apprécierez sa générosité et son humour ! 😉

Est-ce que cela vous donne suffisamment de motivation pour arrêter de pour vous rebeller et combattre cette agoraphobie ???

 

Le pouvoir du cerveau pour vaincre ses peurs!

Le pouvoir du cerveau pour vaincre ses peurs!

Par | Articles | Aucun commentaire

Le pouvoir du cerveau pour vaincre ses peurs

Pour vaincre ses peurs et donc l’agoraphobie, il est important de retrouver une vie « calme ». Il faut arriver à être conscient de ce qu’il se passe à l’intérieur de soi quand on est en pleine crise de panique.

Quel magnifique cadeau nous avons reçu à la naissance ! Notre cerveau peut, semble-t-il, nous aider à accomplir pratiquement tout ce que nous désirons. Sa capacité est quasi illimitée. Comme la plupart d’entre nous connaissent mal son fonctionnement, il faut comprendre et s’attarder sur la façon dont nous pouvons le conditionner pour produire régulièrement les résultats que nous recherchons dans la vie.

Le pouvoir du cerveau pour vaincre ses peurs

Le fonctionnement de notre cerveau

Saviez-vous que votre cerveau attend impatiemment chacun de vos ordres pour le mettre à exécution, et ce quoi qu’il soit ?

Il peut traiter jusqu’à 30 milliards de bits d’informations par seconde et comprend l’équivalent de 10’000 km de fils et de câbles.

Le système nerveux de l’homme renferme environ 28 milliards de neurones.

La réaction d’un neurone peut se propager à des centaines de milliers d’autres neurones en moins de 20 millisecondes. Pour vous donner une idée de ce que cela représente, c’est environ 10 x moins de temps qu’il n’en faut à votre oeil pour cligner!

Faire face à ses peurs et être heureux ?

Comment se fait-il alors qu’avec cet immense pouvoir dont nous disposons, nous ne réussissions pas à être heureux en tout temps et à vaincre nos angoisses ? Pourquoi sommes-nous incapables de perdre une habitude comme celle de fumer, de stresser, d’anticiper le pire ou de trop manger ?
Pourquoi ne pouvons-nous pas immédiatement nous défaire de notre dépression, surmonter l’agoraphobie et être heureux ?

Nous le pouvons! Chacun de nous possède le plus incroyable des ordinateurs de la planète mais malheureusement, personne ne nous a fourni de mode d’emploi.

La plupart d’entre nous n’ont aucune idée de la façon dont leur cerveau fonctionne vraiment, de sorte qu’ils tentent de penser à un moyen de changer alors qu’en réalité notre comportement est enraciné dans notre système nerveux sous la forme de connexions physiques, de connexions neurales que nous appelons neuro-associations.

Ce texte est tiré d’un livre que j’ai dévoré et que je relis régulièrement :
Anthony Robbins, « l’éveil de notre puissance intérieure« 

Le pouvoir du cerveau pour vaincre ses peurs

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous.
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux!
Facebook – Instagram – Youtube

/* SCRIPT POUR LA POPUP AWEBER */
/* FIN DU SCRIPT */