Pourquoi faut-il se confronter à ses crises d’angoisse?
Articles

Pourquoi faut-il se confronter à ses crises d’angoisse?

Se confronter à ses crises d’angoisses ? Impossible…

J’avoue que ça a été la pire partie de ma thérapie comportementale. Me confronter à mes crises ! Ouaouh ! Quelle idée maso!
Les phrases, du genre : ” je le ferais quand j’irais mieux” ou “j’irais demain” devaient sortir de mon vocabulaire…

En effet, toutes ces phrases de reporter à demain ou à un autre jour n’aident pas et on le sait!

Oui, je le confirme aujourd’hui, avec le recul. Je me trouvais tous les prétextes possibles et imaginables pour éviter la situation. Jusqu’au jour où ma thérapeute m’a obligée de le faire et à en discuter à la prochaine séance ensemble. Même si j’avoue aujourd’hui, que j’ai un peu menti une ou deux fois (en disant que je l’avais fait, alors que c’était faux!), je m’y suis confrontée. Ca a été très douloureux, voir quasi impossible. Mais j’y suis arrivée certaines fois… Il fallait que j’arrête de laisser la place à ces crises et qu’elles ne prennent plus toute cette place dans ma vie!

Vous êtes le capitaine de votre propre navire, pas vos peurs ! 

Pourquoi faut-il se confronter à ses crises d'angoisse?

Ce que j’ai découvert et qu’on ne m’avait pas expliqué

Il fallait que je me confronte à mes angoisses et mes peurs, oui. Mais il fallait aussi que je trouve une raison à faire ça. Ne pas y aller avec l’angoisse et surtout me dire que j’étais obligée de me battre dans ce moment d’indécision totale. Le jour où j’ai trouvé l’astuce qui a fait que j’y prenais presque du plaisir, j’avais gagné! C’est un long travail que j’explique en coaching et je vous garantis qu’avec cette nouvelle notion associée aux confrontations, mes clientes réussissent leur défi!

SE CONFRONTER A SES PEURS est l’unique moyen de s’en débarrasser

Ma psy, thérapeute comportementale à l’époque, avait exigé de ma part de me confronter à mes peurs… il fallait carrément déclencher une crise en allant à l’endroit où j’avais peur. Oui oui! Déjà que ma vie était “compliquée” et parsemée d’évitements, je n’étais pas du tout disposée à faire tout cela au début. Je ne voyais pas l’intérêt. Jusqu’au jour où j’ai rajouté un ingrédient essentiel…. l’envie et le pourquoi je le faisais!

Alors pourquoi faire cela? Tout simplement pour comprendre le mécanisme d’une crise et se rendre compte que cela ne dure pas… J’ai mis en place diverses techniques pour calmer une angoisse après tout ce qu’on m’avait suggéré. Ensuite, il faut choisir de stopper ces angoisses (en parlant positivement avec soi entre d’autres choses que je vous explique dans le coaching) et on arrive à surpasser ces peurs paralysantes!

C’est là que c’est le plus dur mais bon sang, le plus efficace aussi!

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous.
Cela aidera peut-être quelqu’un de votre entourage qui n’arrive pas à passer à l’action
à cause de ses peurs.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux!
Facebook – Instagram – Youtube

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *